Pourquoi devenir une entreprise à mission lorsque l’on vend des produits d’entretien ?

Entreprise à mission, ça veut dire quoi ?

En 2019, une loi offre un cadre juridique aux entreprises engagées. C’est la loi PACTE, une réforme française inédite et pionnière qui n’a pas d’équivalent. Les entreprises volontaires peuvent ainsi décider ne plus être guidées par une seule « raison d’avoir », mais également par une raison d’être. Pour devenir une entreprise “à mission”, la société doit contribuer au bien commun.

Notre constat

Avec Maxime, notre constat n’a pas changé depuis 4 ans : nous, consommateurs, n’avons pas l’information nécessaire pour faire des choix suffisamment éclairés. Alors oui, les choses ont beaucoup évolué dans certains secteurs (l’alimentation, la cosmétique, l’habillement) mais il y a un domaine qui n’a pas encore muté, celui des produits ménagers.

D’abord car les produits ménagers font partie de ces produits de tous les jours qui sont vraiment dangereux pour la santé. Les risques sont multiples : allergies, perturbateurs endocriniens, asthme, complications pulmonaires, voire cancers. Le problème c’est que la réglementation n’impose pas aux fabricants de déclarer leurs listes d’ingrédients. Évidemment, aucun fabricant ne voit, de fait, l’intérêt de partager sa formule et nous ne savons donc pas vraiment ce que nous consommons.

Vient ensuite la question écologique. Les flacons de lessive, de dégraissant, de détartrant, les doypacks des tablettes lave-vaisselle qui ne sont pas recyclables, tous ces emballages font partie des plus importantes sources de pollution plastique. À cela s’ajoute le problème de la biodégradabilité des produits et de la pollution de nos cours d’eau.

Ce sont ces deux problèmes, la sécurité de l’utilisateur et l’impact écologique, qui nous ont poussés à nous lancer sur ce secteur il y a 3 ans sans rien y connaître.

Notre raison d’être

La Société a pour raison d’être, conformément à l’article 1835 du Code civil, de proposer des produits de grande consommation qui répondent de manière simple, en toute transparence, aux besoins des consommateurs.

Extrait des statuts de la marque en moins

On ne connaissait certes pas grand chose au secteur de l’entretien ménager mais, ce que nous connaissons bien, c’est la grande distribution et ses excès. On voyait bien que tout ce bulls*** n’allait pas vraiment dans le sens du consommateur. On a décidé de se débarrasser de tout le superflu, de l’ultra-marketing et de placer toute la valeur dans le produit. C’est l’idée que nous avons voulu faire passer avec notre nom : la marque en moins.

Ensuite, notre grand pari est de nous imposer un principe de transparence radicale. C’est pour nous le seul moyen de pousser tous les acteurs dans le bon sens. Pourquoi ? Parce que dès que l’on peut cacher quelque chose, il y a une tendance forte à embellir la réalité, à se voiler la face. Hors, présenter la vérité vraie, qui n’est jamais parfaite, nous pousse à toujours travailler plus fort, à chercher des pistes d’amélioration.

Pour nous, la transparence, c’est le bio de demain, le seul moyen de construire une nouvelle relation de confiance avec notre communauté.

Notre mission

La Société se donne en conséquence comme mission d’avoir un impact sociétal et environnemental positif et significatif, dans le cadre de ses activités commerciales et opérationnelles en poursuivant les objectifs sociaux et environnementaux suivants :
- faciliter à toutes les parties prenantes l’accès à une information vérifiable, neutre et factuelle sur nos produits et modes de production ;
- être moteur dans le développement et la démocratisation des produits de grande consommation, et notamment des produits ménagers, plus propres et plus sûrs ; et
- privilégier, lorsque cela est possible, une fabrication locale.

Extrait des statuts de la marque en moins

Pas facile de présenter la liste d’ingrédients d’un nettoyant ménager avec 95% d’eau. C’est pour cela que nous avons décidé de développer une solution de recharge ultra-concentrée. C’est évidemment dans l’intérêt du consommateur. En plus de leur coût écologique certain, le flacon et le sprayer ont un coût économique non négligeable. Grâce à ce système de recharge, nous sommes capables de proposer de meilleures formules et de fabriquer en France, tout cela pour un prix environ 30% inférieur aux marques dîtes écologiques.

Nous sommes très loin d’être parfaits, vous pouvez d’ailleurs consulter notre roadmap pour vous en rendre compte, mais nous avons la folle envie de faire bouger les choses, de challenger chaque acteur, d’écouter vos véritables besoins, de supprimer tout le superflu, de vous offrir toujours plus de valeur, toujours plus de transparence.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store